chestie Mot du président

Daniel Pelletier

Président


photo_daniel_pelletier

Au nom de tous mes confrères et consœurs, je vous souhaite la bienvenue sur le nouveau site Web de la Conférence des juges administratifs du Québec (CJAQ). Notre organisation regroupe près de 300 juges administratifs  qui exercent leur fonction au sein d’une quinzaine de tribunaux administratifs. La CJAQ est dirigée par un conseil d’administration élu parmi l’ensemble des membres lors de l’assemblée générale annuelle de la CJAQ.

La CJAQ a pour objectifs de sauvegarder et de promouvoir l’indépendance et la qualité de la justice administrative au Québec, de même que l’intérêt collectif de ses membres. Pour ce faire, la CJAQ intervient auprès du gouvernement, de différents tribunaux, de médias et divers organes de l’État, de concert avec les associations de juges administratifs de chacun des tribunaux administratifs, dans le but d’améliorer la qualité de la justice administrative au Québec.

La CJAQ déploie les efforts nécessaires afin que nos gouvernements accroissent les garanties d’indépendance et d’impartialité de ses membres, qu’ils mettent en place un processus de sélection et de renouvellement des mandats de ses membres indépendant des influences politiques afin de maintenir la confiance du public envers le système québécois de justice administrative. Il est essentiel d’accorder à la justice administrative toute l’importance qui lui revient. L’indépendance et l’impartialité de la justice administrative reposent sur trois piliers fondamentaux; soit l’inamovibilité, la sécurité financière et l’indépendance institutionnelle ou administrative. Une justice administrative de qualité est une justice où les décideurs sont choisis en fonction de leur compétence, selon un processus de sélection indépendant des influences de quelque nature que ce soit.

Le Barreau du Québec mentionne dans un communiqué récent que la protection de la primauté du droit est une responsabilité sociétale qui concerne autant les individus et la société civile que les organes de l’État. La démocratie et les libertés individuelles ne peuvent exister sans règle de droit. Le maintien d’une bonne gouvernance dans le respect des principes de la primauté du droit exige, de ceux qui édictent et appliquent les lois, un comportement non seulement conforme au cadre législatif, mais aussi équitable et mesuré. Cet objectif est partagé par la CJAQ.

Dans la poursuite de sa mission, la CJAQ offre à ses membres un forum d’information, d’échanges et de formation sur un ensemble de sujets d’intérêt commun.  Elle met à leur disposition divers instruments visant à assurer le maintien et le développement de leurs connaissances et compétences professionnelles, que ce soit dans le cadre du congrès biannuel ou lors de formations ponctuelles offertes aux juges administratifs.

Nous espérons que ce site Web permettra aux visiteurs de mieux comprendre le travail des juges administratifs, leur rôle dans notre système de justice et leur apport à la société.

Bonne visite!

Daniel Pelletier, président